Coaching de transition

Questions du Matin emploi :
  1. Quand faire appel à un Coaching de transition ou Outplacement ?
  2. A votre avis, quand une reconversion s’impose…
  3. Quels moyens et outils utilisés pour aider la personne qui désire se convertir ?
  4. Comment éviter l’échec de cette expérience ?

Quand faire appel à un Coaching de transition ou Outplacement ?

Dans un monde en perpétuelle mutation, où rien n’est acquis de manière constante, des économies en faillite, des entreprises en coupure budgétaire continue, des modes de consommation de plus en plus modernes, interactifs, et exigent. Du consommateur à l’employé, les repères de la société et du marché du travail sont secoués. Assurer la même fonction et rester fidèle au poste ne sont plus d’actualité. Ainsi, on fait appel à un coaching de transition ou à  un outplacement pour accompagner les collaborateurs en individuel ou en collectif dans le cadre de ces changements qui sont parfois désirés et parfois subis.

Le coaching de transition : est un processus qui permet à l’individu de se préparer au changement. Il a pour objectif de l’aider à atteindre un meilleur niveau dans un emploi (passer à un poste de Management), Ou bien de réaliser avec succès un changement d’emploi
(changer de structure). Un outplacement ou démarche de reclassement externe est souvent programmée lors d’un départ négocié par le salarié, il s’agit d’une prestation de conseil qui a pour but de reclasser un ou groupe de salariés dans des postes correspondant à leurs personnalités, leurs motivations ou encore leurs expertise professionnels.

A votre avis, quand une reconversion s’impose?

Une reconversion s’impose lorsqu’il s’agit de donner un nouveau souffle à sa carrière professionnelle ou bien lorsque l’entreprise met fin aux services d’un collaborateur. Dans le premier cas : il existe des phases importantes dans une vie professionnelle, ce que j’appelle les caps ou virages stratégiques : 5 ans d’expérience, 10, 20 et 30 ans. Il est intelligent d’anticiper des changements de poste  et de programmer une carrière réussie.

Le coaching de transition prépare le collaborateur à bien planifier ces challenges. L’outplacement apporte un soutien ‘logistique’ au collaborateur qui se trouve sans emploi et lui permet de rebondir après une expérience mal réussie.

Quels moyens et outils utilisés pour aider la personne qui désire se convertir ?

Le processus d’accompagnement permet non seulement d’aider le client à trouver un emploi mais de lui apporter le soutien nécessaire pour gérer efficacement son état émotionnel découlant de la situation d’incertitude.

La démarche peut être comme suit :

  1. Étape bilan de compétences
  2. Étape projet professionnel personnel
  3. Étape plan d’actions
  4. Étape techniques de recherche d’emploi
  5. Étape préparation aux entretiens d’embauches

Comment éviter l’échec  de cette expérience ?

Pour réussir cette expérience, il est important de relativiser et de positiver. Les réussites les plus remarquables sont observées après les grandes crises. Toutefois, l’approche personnelle de chaque individu y compte beaucoup. S’armer de volonté ardente, accepter réellement de se remettre en question et de changer, clarifier sa vision, persévérer et croire dans sa propre réussite constituent des facteurs clés de succès de la transition. En tant que coach de transition, je mets l’accent également sur les deux axes de travail suivant : Les processus d’autonomie et de deuil.

Tout changement, amène une nouvelle situation pour quitter une ancienne à travers une courbe de deuil(*) qui est représenté en 5 principales phases: 1- déni de quitter des habitudes, des acquis, une zone de confort, 2- colère contre le destin, le contexte, les circonstances, le patron, 3- tristesse : désolation contre ce qui arrive, sentiment d’impuissance, 4- Marchandage : je veux changer mais j’ai des conditions, et 5- acceptation : résolution et mise en action. Le coaching de transition requiert plusieurs compétences pour pouvoir accompagner les individus dans un processus profond et complexe, notamment une expérience professionnelle probante et diversifiée, une recherche continue dans les domaines de sociologie, recrutement et ressources humaines.

(*) le concept de deuil a été illustré par Dr Elisabeth Kubbler Ross : courbe de deuil

Jihane Labib

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *